FEDER_ENG

WIEMSPRO SL in the ICEX Next Program, has had the support of ICEX and the co-financing of the European ERDF fund. The purpose of this support is to contribute to the international development of the company and its environment.

La thyroïdite de Hashimoto et l’électrostimulation 

Inscrivez-vous à notre newsletter!

Types de thyroïdite

Qu’est-ce que la thyroïdite?

Avant de parler de la thyroïdite, il est important de savoir ce qu’est la glande thyroïde.

La thyroïde est une glande endocrine en forme de papillon située à l’avant du cou. Cette petite glande produit des hormones qui contrôlent le rythme de nombreuses activités métaboliques dans le corps, comme la vitesse à laquelle les calories sont brûlées, la vitesse à laquelle le cœur bat ou le maintien de la bonne température corporelle.

Lorsque la glande thyroïde est endommagée, cela peut affecter le poids qui est l’un des facteurs les plus évidents, entraînant des difficultés à perdre du poids (hypothyroïdie, c’est-à-dire lorsque la glande thyroïde ne produit pas assez d’hormones thyroïdiennes) ou à prendre du poids (hyperthyroïdie, c’est-à-dire lorsque la glande thyroïde produit trop d’hormones thyroïdiennes). L’inflammation de la glande thyroïde peut être causée par une infection virale ou par une maladie auto-immune.

Dans les deux cas, il s’agit d’un dysfonctionnement de la glande thyroïde.

Types de thyroïdite

Trois principaux types de troubles de la thyroïde peuvent survenir lorsque la glande thyroïde est affectée et cesse de fonctionner correctement (excès ou insuffisance d’hormones):

  1. Cancer de la thyroïde.
  2. Hyperthyroïdie (thyroïde hyperactive).
  3. Hypothyroïdie et thyroïdite de Hashimoto (thyroïde sous-active). C’est sur ce dernier point que nous allons nous concentrer.

Hypothyroïdie et la thyroïdite de Hashimoto 

La thyroïdite de Hashimoto​ est une maladie auto-immune, caractérisée par la destruction de la glande thyroïde par des auto-anticorps.

Lorsque la thyroïde ne génère pas suffisamment d’hormone T4 (l’hormone responsable de la régulation du métabolisme ou de la dépense énergétique de notre corps), il se produit une hypothyroïdie, c’est-à-dire une diminution globale de l’activité organique qui affecte les fonctions métaboliques, neuronales, cardiocirculatoires, digestives, etc… L’organisme utilise alors l’énergie plus lentement et l’activité chimique des cellules se produit plus lentement.

La thyroïde de Hashimoto

Thyroïdite de Hashimoto et électrostimulation

La thyroïdite de Hashimoto est un état clinique provoqué par une réduction de l’activité de la glande thyroïde. La synthèse des hormones thyroïdiennes (T4 et T3) est régulée par la thyrotropine (TSH) sécrétée par l’hypophyse. Ces hormones ont pour fonction de réguler les réactions métaboliques de l’organisme, comme la consommation d’acides gras. Une réduction de l’activité de ces hormones entraîne une augmentation du pourcentage de graisse. Par conséquent, l’objectif du programme d’entraînement par électrostimulation et du plan nutritionnel doit être ciblé sur la perte du pourcentage de graisse.

Le gilet d’électrostimulation génère un stimulus électrique qui fait se contracter nos muscles à des fréquences et à des intensités contrôlées par un appareil. C’est pourquoi l’électrofitness donnera à votre entraînement le coup de pouce supplémentaire dont il a besoin pour obtenir des résultats rapides et visibles en quelques séances seulement, en plus des autres avantages de l’EMS. Voici notre success story qui a été développée chez Wiems Lab.

Marta, patiente atteinte de thyroïdite de Hashimoto, essaie l’entraînement par électrostimulation 

Marta a commencé avec un poids de 72,7 kg et un pourcentage élevé de graisse dans la zone des cuisses entraînant de la cellulite. Pour atteindre notre objectif, nous avons utilisé l’électrostimulation du corps entier (WB-EMS) qui nous a permis d’obtenir une dépense calorique plus élevée pendant les séances et une meilleure qualité de contraction musculaire pendant les exercices de force.

En partenariat avec WB-EMS, nous avons réalisé un programme d’entraînement par électrostimulation de trois mois consistant en un entraînement en circuit de force et d’endurance, avec une séance de cardio Tabata en fin de session. Cela nous a permis de nous mettre en déficit calorique à la fin de la journée.

Au cours du deuxième mois d’entraînement par électrostimulation, nous avons constaté une réduction significative du pourcentage de graisse et des périmètres corporels et, à la fin du programme d’entraînement, nous avons obtenu une réduction significative de la graisse corporelle.

Après avoir inclus Wiemspro dans son programme d’entraînement par électrostimulation les changements ont été visibles et son corps a ressenti les bienfaits de l’impulsion électrique de plusieurs manières.

La thyroïde de Hashimoto et l'électrostimulation 

Améliorations pendant et après le programme d’entraînement par électrostimulation

Après le programme d’entraînement, on a observé les améliorations suivantes chez Marta:

  • Pourcentage global de graisse.
  • Niveaux de stress qui répercutent indirectement sur les niveaux d’hormones. 
  • Tonification musculaire et hygiène posturale. 
  • Force musculaire. 
  • Qualité des muscles stabilisateurs (CORE) et de la ceinture scapulaire.  
  • Endurance aérobique et anaérobique. 
  • Mobilité de toutes les articulations. 
  • Qualité du sommeil.
Types de thyroïdite

Qui est concerné par la thyroïdite de Hashimoto?

Environ 5% de la population souffre d’hypothyroïdie, plus fréquente chez les femmes de 40 ans et chez les personnes ayant des antécédents familiaux de maladie thyroïdienne.  Ce problème apparaît souvent lors de la période post-partum.

On ne sait pas encore pourquoi le système immunitaire attaque cette glande. Certains experts estiment qu’elle est due à l’implication d’un virus ou d’une bactérie, tandis que d’autres pensent qu’il s’agit d’un problème génétique ; il existe en effet un facteur héréditaire. Vous présentez un risque accru de maladie thyroïdienne de Hashimoto si un membre de votre famille est atteint d’une maladie thyroïdienne ou d’une autre maladie auto-immune, comme la polyarthrite rhumatoïde, le diabète de type 1 ou le lupus.

Symptômes de la thyroïdite de Hashimoto

La thyroïdite de Hashimoto peut commencer par une sensation de congestion et de gonflement du cou (goitre) et évolue généralement lentement.

Dans ce type de thyroïdite, il y a un déficit en hormones thyroïdiennes, ce qui entraîne un ralentissement du métabolisme et par conséquent, du fonctionnement de l’organisme. Cet « coup de frein » provoque un certain nombre d’anomalies telles que:

  • Cholestérol, visage gonflé et prise de poids due à la rétention d’eau.
  • Fatigue, somnolence…
  • Sensibilité au froid.
  • Peau sèche, perte de cheveux, ongles cassants, vision floue…
  • Problèmes cognitifs: tendance à la dépression, irritabilité, manque de concentration, problèmes de mémoire, etc.
  • Constipation, irrégularités du cycle menstruel…
  • Infertilité.
  • Douleurs, sensibilité et raideur musculaires.

Diagnostic de la thyroïdite de Hashimoto

Le diagnostic repose principalement sur un examen physique et un test sanguin visant à déterminer si la personne présente des anticorps antithyroïdiens.

En général, les patients atteints de thyroïdite consultent un médecin pour des symptômes tels que la fatigue, des problèmes de conception, une masse dans le cou (goitre), des modifications de la peau ou des cheveux, un enrouement ou des douleurs dans la région de la thyroïde. 

Sur la base de ces symptômes, un examen physique de dépistage est effectué pour voir si la thyroïde est gonflée, et un test sanguin est demandé pour mesurer les niveaux d’hormones thyroïdiennes. Si l’on soupçonne qu’il s’agit de la maladie de Hashimoto, mais que le patient n’a pas d’anticorps dans le sang, on effectuera alors une échographie thyroïdienne pour voir, entre autres, la taille de la thyroïde. 

Si ce test sanguin est positif, on pourra également prescrire les examens suivants:

Scintigraphie et captation thyroïdienne: Pour ce test, on avale une petite quantité d’iode radioactif afin que la glande thyroïde l’absorbe.

Ensuite, grâce à une gamma-caméra, nous observerons la quantité d’iode absorbée par la glande thyroïde.

Biopsie: Une aiguille fine et creuse est insérée à travers la peau dans la glande thyroïde ou dans le nodule suspect pour prélever un petit échantillon de tissu et déterminer s’il y a un risque de cancer.

Examens d’imagerie (tomodensitométrie, TEP/CT, scintigraphie à l’iode du corps entier): Si le diagnostic du test ci-dessus est positif au cancer, on prescrira cet examen pour évaluer la taille et la localisation du cancer.

Il n’y a aucun moyen de prévenir ce trouble, mais si nous sommes conscients des symptômes, il sera plus facile d’élaborer un diagnostic et de prescrire un traitement précoce.

Traitement de la thyroïdite de Hashimoto

Le traitement de l’hypothyroïdie consiste à augmenter la production de la glande thyroïde en administrant une hormone thyroïdienne appelée lévothyroxine. Ce traitement permet également de réduire la taille de la glande thyroïde hypertrophiée.

En tant que maladie chronique, le traitement est généralement à vie, car l’hypothyroïdie auto-immune ne peut être guérie et elle est irréversible. Toutefois, les personnes concernées peuvent mener une vie tout à fait normale grâce à un traitement de substitution des hormones thyroïdiennes.

De plus, les personnes atteintes de la thyroïdite de Hashimoto qui ne suivent pas un traitement de substitution des hormones thyroïdiennes doivent éviter de consommer des aliments contenant un excès d’iode.

Types de thyroïdite

Conclusion

Chez Wiemspro et, en particulier, dans notre laboratoire scientifique spécialisé dans l’étude du WB-EMS, Wiems Lab nous analysons soigneusement l’état de chaque client et nous appliquons des techniques personnalisées adaptées à leurs besoins, en suivant toujours des méthodologies fondées sur des preuves scientifiques.

Nous espérons que ce contenu vous sera utile et vous servira de référence dans votre vie quotidienne si vous avez des patients souffrant de cette pathologie ou de pathologies similaires. Nous en publierons d’autres prochainement.

Partager cette publication:

[geot_country_name]